20 juin 2010

Solution technique au bourdonnement des vuvuzuelas

Les vuvuzelas n’appartiennent pas au répertoire culturel zoulou, n’ont rien d’ancestrales, ne trouvent pas leur racines dans la musique ethnique et ne dérivent pas des cornes de koudou. Ce type de trompette de plastique est utilisé dans les stades mexicains depuis les années 70. Au départ fabriquées en étain, les vuvuzelas sont devenues populaires dans les années 90 en Afrique du Sud. Fausse tradition ou pas, la priorité doit de toute façon être donnée aux invités.

Afin d'affaiblir efficacement et discrètement le bourdonnement des vuvuzelas sans les interdire ni les censurer, je suggère que l'on emploie la technique d'insonorisation consistant à renvoyer en opposition de phase, dans tous les azimuts et par des haut-parleurs puissants, le son venant des tribunes de façon à l'annuler sur le terrain (joueurs, caméras, etc.). Une telle compensation acoustique serait facilement réglable de façon à ne pas isoler totalement les joueurs du public, comme si la FIFA embouchait aussi sa propre antivuvuzela.

Exemple d'un casque anti-bruit Sony utilisant la technique de compensation acoustique (comme les annuleurs d'écho téléphonique) : http://www.01net.com/editorial/501237/casques-antibruit-la-high-tech-au-service-du-silence/

Denis Bloud

 

07:48 Écrit par Denis Bloud | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.