11 septembre 2010

Les races sont remplacées par les haplogroupes génétiques

A propos du "gène juif" mentionné par Thilo Sarrazin (TG du 11/9/10 p. 5), il me paraît intéressant de consulter la page http://www.igenea.com/index.php?content=40&adwords=go... qui explique la nature de ce gène et propose d'en déterminer l'existence par un test de salive. Le résultat sera évidemment une interprétation statistique de la fréquence des mêmes séquences génétiques (haplogroupe paternel et haplogroupe maternel) dans différentes populations. De mon côté paternel par exemple, l'haplogroupe "Blou(d,x,t)" est R1b1b2a1b4c /U152+L2+, séquence qui correspond statistiquement aux Celtes alpins (Burgondie puis Isère) tandis que l'haplogroupe maternel de mon épouse est T2, correspondant aux Germains-Slaves (Bulgarie puis Ariège). Pourquoi ne pas donner ainsi des bases objectives au faux débat sur le "racisme" et à ses lois-muselières, génératrices de délits d'opinion en plein XXIe siècle? Comme l'enseignait Socrate autrefois: "Ne crois rien de ce qu'une loi te prescrit de croire" !

genejuif.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sarrazin2.jpg

16:14 Écrit par Denis Bloud | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.