02 novembre 2010

L'Huile de Palme rouge est la Meilleure!

Proposition de lettre de lecteur (sans réponse de la TG à ce jour):

Monsieur le Rédacteur,

L’article intitulé « Comment éviter l’huile de palme ? » (TG du 29/10 p.15) ne concerne que l’huile raffinée (industrielle) alors que l’analyse de l’huile de palme non raffinée (et non chauffée), produite artisanalement par de petites tribus en Guinée, est la suivante : acides gras saturés : 50 % (dont palmitine 44 % et autres acides saturés 6 %) ; Oméga-9 (mono-insaturés): 39 % ; Oméga-6 (poly-insaturés) : 10,5 % ; Oméga-3 (poly-insaturés) : 0,3 % ; Vitamine E (d-tocophérol) : 105 mg/100g soit 954 % de la dose journalière recommandée (laquelle correspond donc à seulement 0,91 g de cette huile), ce qui en fait l’huile la plus riche en vitamine E et en provitamine A (β-carotènes = 20,1 mg/100g). Son mélange à raison de 3 parts pour 1 part d’huile de noix et 1 part d’huile de soja la rend plus fluide et rétablit un équilibre parfait entre acides gras saturés, mono-insaturés et poly-insaturés, comme cela est indubitablement démontré sur la page http://dbloud.free.fr/cholesterol.htm. En cuisson, le point de fumée de l’huile de palme rouge est à 240 °C, donc plus élevé et plus sain que celui des huiles d’olive et d’arachide couramment utilisées pour les fritures. Comme le dit la sagesse populaire, il faut s’abstenir de «jeter le bébé avec l’eau du bain », de sorte qu’une « remise de l’église au milieu du village » à ce sujet serait sans doute utile à tous les consommateurs.

Bien sincèrement,

Denis Bloud (abonné)

16:31 Écrit par Denis Bloud | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.