04 décembre 2010

Maria Poumier demande à être incarcérée

De même qu'autrefois, dans l'Empire de Chine, les mandarins avaient le devoir de s'opposer parfois à l'Empereur malgré les représailles (le premier était décapité, le second mutilé, le troisième emprisonné et le quatrième était généralement épargné et suivi), une intellectuelle française ose s'opposer à la loi-muselière Gayssot (= article 261bis du Code Pénal Suisse) en suscitant un débat judiciaire. Il me paraît étrange et significatif que les Rectificationnistes historiques soient presque tous des universitaires de haut niveau, contrairement à ceux qui imposent les lois-muselières afin d'éviter tout remise à plat objective, procédé primaire qui est considéré par Simone Weil comme "un retour en arrière de quatre siècles". DB

Lire la suite

18:59 Écrit par Denis Bloud | Lien permanent